Accueil Salle de Presse Communiqués de presse PPRT Safran Herakles, EELV prend position

PPRT Safran Herakles, EELV prend position

Les Verts en faveur d’une culture de la précaution face aux installations industrielles à risque en zone urbanisée

31 Juillet 2008, c’était la date limite fixée par le législateur dans la loi « AZF » pour que l’usine chimique du Ramier se dote d’un Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT). Depuis 5 ans, les écologistes interpellent sur l’illégalité de cette situation qui semble être cautionnée par les autorités de l’Etat.

Pour Antoine Maurice, tête de liste écologiste de Toulouse Vert Demain aux élections municipales 2014 : « Nous soutenons activement l’initiative des associations de quartier qui se mobilisent pour participer à l’enquête publique et rejeter ce Plan de Prévention. Au Conseil Municipal de Toulouse, seul le groupe des élus écologistes a émis un avis défavorable à ce PPRT. »

Et Cécile Péguin, candidate aux côtés d’Antoine Maurice et de Michèle Bleuse de préciser : « De plus, l’Etat fait fi du principe de précaution, en s’appuyant sur les hypothétiques dispositifs de sécurité que l’industriel mettrait en place dans le futur, là où il ne devrait prendre en compte que les installations existantes. »

Sur le fond, EELV plaide de longue date pour que la prévention des risques industriels soit reconsidérée par le législateur. Pour Antoine Maurice, « Depuis le 21 septembre 2001, Toulouse est le symbole du risque industriel. Nous voulons qu’elle devienne demain la capitale de la prévention des risques industriels, sanitaires et écologiques ! »

Laisser un commentaire

*