Accueil Salle de Presse Communiqués de presse Pour Toulouse Vert Demain, le projet de métro Aerospace met Jean-Luc Moudenc en apesanteur

Pour Toulouse Vert Demain, le projet de métro Aerospace met Jean-Luc Moudenc en apesanteur

PROJET DE METRO AEROSPACE,

JEAN-LUC MOUDENC FAIT CAMPAGNE EN APESANTEUR

«  Avec sa 3ème ligne de métro baptisée Aerospace, Monsieur Moudenc signe une proposition purement électoraliste en totale apesanteur ! », déclare Antoine Maurice, tête de liste de Toulouse Vert Demain pour EELV.

« Qui peut croire qu'une seule et unique ligne de métro mise en service dans 10 ans et dont le coût équivaudrait à lui seul à l'ensemble des projets inscrits au Plan de Déplacements Urbains (PDU), résoudrait les problèmes de déplacement rencontrés par les habitants de notre agglomération ? », ajoute Michèle Bleuse.

Le dossier Transports mérite mieux qu’un « coup » politique. Mais demande surtout une vraie transparence des chiffres.

Pour financer ce projet évalué à 1,9 milliards d'euros, il faudrait jeter à la poubelle l'intégralité du PDU en vigueur, en renonçant à mettre enfin en œuvre un véritable maillage de l'ensemble de notre territoire. Car le plan de financement proposé par Jean-Luc Moudenc est totalement hors-sol.

Pour preuve.

  • Les nouvelles ressources que le candidat UMP solliciterait de l’État, la Région et du Conseil Général à hauteur de 605 M€ sont déjà prévues dans le PDU. On voit mal ces contributeurs injecter des millions supplémentaires sous prétexte qu'il s'agirait d'un métro en lieu et place de transports en surface.
  • Par ailleurs, 50 M€ seraient financés par l'aéroport de Toulouse Blagnac. C'est oublier un peu vite que les entreprises s'acquittent déjà du versement transports... et que l'aéroport sera bientôt desservi par la ligne de Tram Envol !
  • Concernant les 100 M€ supplémentaires qui proviendraient des parkings automobiles de la ville : comment le candidat de l'UMP compte-t-il les obtenir autrement qu'en augmentant les tarifs de manière significative? Après avoir critiqué la suppression des tarifs réduits la nuit, Jean-Luc Moudenc serait donc favorable à une augmentation générale !

EELV dévoilera prochainement ses propositions en faveur des mobilités.

Loin des effets d'annonces ronflants et racoleurs, elles reposent sur une vision ambitieuse et réaliste, qui articule développement des transports en commun avec modes doux.

Et Antoine Maurice de conclure : " Partout en France, depuis des années, les maires ont fait le choix des transports en commun de surface (tram ou BHNS) et modernisé le visage de leur ville. M. Moudenc serait bien inspiré de se rendre à Strasbourg, à Montpellier ou encore à Bordeaux, chez son collègue Alain Juppé. La vérité est qu'il faut non seulement une vision mais aussi du courage politique pour mettre en œuvre ces projets. M. Moudenc vient de faire la preuve qu'il manque cruellement de l’une et de l’autre pour répondre aux enjeux de notre agglomération."

Laisser un commentaire