Accueil Salle de Presse Retours médias La dépêche du Midi : »Ecologistes : un programme qui ne manque pas d’énergie à Toulouse »

La dépêche du Midi : »Ecologistes : un programme qui ne manque pas d’énergie à Toulouse »

Article publié le 23 janvier 2014 dans la Dépêche du Midi:

Avec la présentation hier soir de leur programme, les écologistes de la liste «Toulouse Vert Demain» ont lancé officiellement leur campagne en vue de l’élection municipale des 23 et 30 mars. Regroupés autour de leurs têtes de liste, Antoine Maurice et Michèle Bleuse, ils ont dévoilé les têtes de chapitres de leur programme, dont l’inventaire suivant n’est pas forcément hiérarchisé, comme en témoigne l’ultime tête de chapitre sur «éducation et culture» (qui inclut entre autres la promotion de la langue occitane) ou même l’avant-dernière sur le fameux «vivre ensemble et tranquillité». Vivre, et même vivre bien : ce pourrait être le fil rouge des sept thématiques déclinées hier soir par Michèle Bleuse.

Et d’abord en matière économique, «où la crise nous oblige à inventer un système nouveau». Ainsi, pour les Verts, 2 logements rénovés sont synonymes d’un emploi créé, au prix, bien sûr, d’une complète rénovation énergétique des bâtiments. Même dynamique concernant l’urbanisme et le logement, avec par exemple cette exigence d’atteindre 25 % de logements sociaux en même temps que serait transférée à la Métropole la compétence de l’hébergement d’urgence.

Autres thématiques privilégiées : la mobilité avec une politique des transports incluant notamment des lignes de bus à haut niveau de service (le fameux BHNS tant décrié du côté de Lardenne) et une révision ambitieuse du Plan de déplacement urbain (le «plan Marshall» cher à Antoine Maurice). «Relier l’humain à sa nature», tout comme «alimentation et santé» : deux autres chevaux de bataille qui devraient animer la campagne, avec quelques idées maîtresses, comme celle de réduire les déchets à la source, ou encore la création d’une maison-santé-recherche destinée à combattre les causes des cancers, un établissement qui serait adossé à l’Oncopôle.

Xavier Hurtevent
Article à retrouver ici

Laisser un commentaire

*