Accueil Tribunes Notre projet « Mobilités et Transports»

Notre projet « Mobilités et Transports»

Pour construire notre projet sur la thématique « Mobilités et Transports», en plus d’un travail technique et politique engagé par EELV et ses partenaires depuis plus de 20 ans, nous avons rencontré ces 9 derniers mois des usagers, des associations et des représentants d’entreprises avec comme point d’orgue l’ « Echo Citoyen » le 23 Novembre dernier.

Le fruit de ce travail repose sur trois piliers:

Égalité, Urgence et Responsabilité.

Égalité car, à l’échelle de Toulouse Métropole, la  mobilité touche quasiment toute la population. Nous sommes persuadés que les transports en commun et les modes doux sont la meilleure réponse, et qu’il faut que l’offre soit cohérente pour l’ensemble de ce territoire. Pour permettre, par exemple, à un habitant de Plaisance-du-Touch d’avoir accès à la gare Matabiau, à un habitant de Cugnaux de venir travailler à l’Oncopôle, et à une personne habitant l’Union de venir se faire soigner à l’hôpital Purpan. Cela représente par définition le « maillage » du réseau des transports. Nous voulons augmenter le nombre d’arrêts desservis par une solution de transport efficace et réduire le nombre de correspondances.

Urgence, car la métropole toulousaine continue de grandir. Les budgets alloués aux Transports sont aujourd’hui insuffisants, et même si nous parvenons à les augmenter  par nos arbitrages futurs, nous devons composer avec ceux-ci. Ainsi,  avec l’augmentation de l’offre existante, les Bus à Haut Niveau de Service (BHNS)  sont une solution pertinente car la moins onéreuse et la plus efficace , devant le tramway et le métro. Même si ces dernières sont plus séduisantes, l’urgence nous impose de les réserver au futur (après 2020).

Capture d’écran Google Toulouse

Un autre axe est le développement des modes doux, que sont la marche et le vélo, qui répondent à plusieurs besoins, dont l’ensemble pourrait être la qualité de vie. Nous pensons que leur potentiel mérite qu’on double leurs moyens. Cette dépense raisonnable permettrait notamment de garantir le confort et la sécurité des pistes cyclables et aussi de réaménager les espaces publics dans le cadre d’une consultation citoyenne, quartier par quartier. Enfin, nous proposons de créer plusieurs « centres du vélo » pour promouvoir ce mode de transport.

Responsabilité, c’est ce qui nous différencie, à notre sens, des autres candidats. Peut-être plus que les autres, la problématique de la mobilité est aussi technique. Nous ne voulons pas proposer de solution démagogique ne répondant pas aux besoins, ni remettre en cause  les fondements du travail engagé par Tisséo dans le cadre du « Plan de Déplacements Urbain (PDU) ». Ainsi nous ne proposerons ni une « deuxième rocade de transports en commun » sans expliquer pourquoi et comment, ni une « troisième ligne de métro » qui coûterait l’intégralité du PDU du mandat et qui ne serait effective qu'en 2030 !

Notre volonté est de présenter un projet clair, précis et argumenté. Ce sera l’objet d’une conférence de presse spécifique. Venez dès à présent en discuter avec nous en laissant un commentaire sur cette tribune par exemple !

A bientôt,

maury

Patrick MAURY, candidat sur la liste Toulouse Vert Demain, groupe de travail « Transports et Mobilité ».

Laisser un commentaire