Accueil Tribunes Bien manger, avec une politique alimentaire écologique

Bien manger, avec une politique alimentaire écologique

Nous attachons de l’importance à l’alimentation, dans cette ville de gastronomie et attachée à son terroir.

Nous le savons tous, pour être en bonne santé, il faut bien manger, des produits frais, bio, avec du bon gout, sans abuser de sel, sucre, et graisses.

pain

Les grandes industries de l'agroalimentaire, et la grande distribution, se sont emparées de notre alimentation, sans égards pour la santé des agriculteurs ni des consommateurs.   Faisant fi de ces règles de base, nous déshabituant de la préparation des repas à partir de produits simples et de saison. On ne sait plus ce que l’on mange, et on a souvent perdu le lien entre la production et la consommation.

Par exemple les acides gras trans industriels, certains pays les bannissent en raison de leur nocivité pour le système cardio-vasculaire, très présents dans les viennoiseries, biscuits, pizzas industriels, plats préparés etc... dont raffolent hélas les enfants et les jeunes. Et ce malgré les recommandations de l'ANSES, Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

Nous devons agir pour sortir du profit des grands groupes, des marges de la grande distribution, de leur intérêt financier parfois au détriment de la santé des gens.

aliments

Bien manger pour vivre mieux, en bonne santé, c'est retrouver le lien entre notre alimentation et les cultures paysannes, pour savoir ce que l'on mange tout en respectant la nature.

Nous souhaitons permettre à tous et toutes, dans tous les quartiers, d'accéder à une nourriture biologique de qualité, produite localement, et sans élevage industriel, cause de souffrance animale et de pollutions importantes.

 

Des personnes souhaitent s'installer en agriculture biologique, vivre au rythme de la terre et des saisons, produire de la nourriture de qualité ; nous favoriserons leur installation autour de Toulouse, et leur accès à la vente en ville.

Les agriculteurs producteurs de légumes, et légumineuses pour les protéines végétales, doivent s’installer au plus près de l’agglomération, même dans l’agglomération, afin de réduire la pollution et les coûts liés aux transports.

 

MMM

Dans la ville, nous créerons des « Maisons du Mieux Manger » avec des jardins potagers, producteurs et pédagogiques, des dépôts de produits locaux pour les agriculteurs de la région, et dépôts des AMAP, des ateliers cuisine, de la restauration faite maison, en nous appuyant sur l'économie sociale et solidaire. Boulangerie artisanale, légumerie. Restauration rapide, ou festive, restauration pour les personnes âgées du quartier, et en lien avec les cantines.

Il s’agit, dans ces lieux dédiés à la bonne alimentation, de rassembler des activités de production et de consommation, de façon pédagogique et conviviale, accessibles à tous et toutes. De bons sandwichs, du fait maison, et des repas partagés, de la sociabilité, des rencontres de voisinage.

Compost-Légumes

Apprendre ou réapprendre à cuisiner des produits de base, sains et frais ; transmettre, échanger, goûter, se réapproprier les savoirs et les saveurs.

L’alimentation, ce doit être le plaisir et la santé, c’est aussi le lien social, la culture, l’urbanité,  le patrimoine.

Dans les cantines, nous irons vers 100% de bio, et nous souhaitons revenir vers des cuisines de proximité. Des plats végétariens seront proposés. Il s'agit là aussi d'assurer aux enfants et aux bénéficiaires des repas municipaux une nourriture saine, avec des produits frais et locaux.

Nous souhaitons également améliorer les conditions de prises des repas pour les enfants dans les écoles, pour favoriser leur éducation alimentaire et leur repos.

 

Nous développerons une véritable politique alimentaire qui associe le fait de savoir ce que l’on mange, savoir d’où ça vient, y porter intérêt ; et qui améliore le contenu de nos assiettes, ceci dans tous les quartiers. C’est une question de  santé publique.

L’alimentation, la table, constituent un excellent biais pour gérer notre choix de société, et pour faire de l’écologie politique concrètement.

 

Cécile Péguin

1 commentaire(s)

  1. bonnet

    OUI BIEN SÛR ET AUSSI BIEN BOUGER ET BIEN S’ÉPANOUIR,ET TRAVAILLER JUSTE CE QU’IL FAUT POUR GAGNER JUSTE CE QU’IL FAUT POUR VIVRE BIEN.
    BON COURAGE ET BONNES CHANCES.

Laisser un commentaire

*